Le CMS populaire SPIP vient de sortir en version 3, l’occasion de voir qu’il prend une nouvelle dimension avec :

  • la réécriture complète de l’espace privé en squelettes qui a permis la mise en place de conventions et mécanismes qui facilitent grandement la création de nouveaux objets éditoriaux et la personnalisation des objets existants ;
  • une forte modularité : le noyau a été découpé en 23 extensions (toutes distribuées avec SPIP) qui pourront avoir leurs cycles de vie et de développement propres, facilitant ainsi l’évolution et la maintenance de cette version ;
  • une boucle DATA révolutionnaire qui permet de boucler sur tout type de données (CSV, XML, YAML, etc.) et aussi directement sur une URL distante : le Web devient votre base de données !

Elle intègre également de nombreuses autres nouveautés :

  • un jeu de squelettes par défaut remanié en profondeur ;
  • l’écran de sécurité installé en standard ;
  • SVP, un outil pour l’installation et la mise à jour des plugins ;
  • jQuery-UI intégré aux plugins fournis par défaut;
  • le traitement des raccourcis pris en charge par le nouveau moteur TextWheel ;
  • la mediabox et la médiathèque de documents intégrées par défaut ;
  • SQLite complètement supporté comme gestionnaire de base ;
  • une API généralisée de création de nouveaux objets ;
  • les fonctionnalités AJAX des squelettes plus accessibles (ARIA) et qui préservent l’historique de navigation ;
  • de nouveaux critères, filtres et balises ;

Une version majeure dans l’évolution de ce CMS. Utilisant le moteur Thelia dérivé du système des boucles SPIP je suis toujours de près ce CMS, même si, actuellement je travaille sur d’autres solutions (Joomla, Concrete5, WordPress).

Source : SPIP.net et LinuxFr.org