Les Thèmes Premium pour WordPress

Thèmes Premium : n’en font-ils pas trop ?

C’est un sujet de débat dans la communauté WordPress (on la retrouve aussi chez d’autres CMS), les thèmes Premium dégraderaient l’expérience utilisateur du CMS.

Lorsque l’on parle de Thème Premium quoi s’agit-il ? On parle en fait de thème « tout prêt » gratuit ou vendu entre 30 et 100 € sur Internet. C’est l’essor de WordPress qui est à l’origine cet engouement, plus encore ces 4 dernières années qui ont vu la monté en puissance de plateforme de commerce spécialisée dans les CMS comme www.themeforest.net ou www.themegrade.com.

Si on cherche un peu d’information sur les thèmes proposés pour WordPress on trouvera pas mal de discussions sur les problèmes d’incompatibilité, de paramétrage ou simplement d’usage avec certains de ces thèmes. Le commerce Internet, orienté informatique ou développement ne déroge pas à la règle : on trouve de tout et pas toujours de bonnes choses.

De fonctions évoluées tu useras que si besoin tu as…

Pour avoir consulté ou testé quelques thèmes gratuit j’ai été déçu par la pauvreté des fonctions proposées, la rigueur de développement du design (CSS) ou l’architecture de certaines pages ou modèles de page. Mon expérience m’a vite invité à trouver des thèmes multi-usage, flexibles dans leur structure, utilisant un constructeur de page (Page Builder), offrant des fonctions évoluées qui décuplent la puissance de traitement de WordPress.

Aujourd’hui les thèmes les plus vendus sont de véritables « partenaires » du CMS, ils lui donnent des compléments techniquement très aboutis, un support du Responsif plus élaboré, une grande flexibilité pour concevoir des pages très hétérogènes. Des fonctions de personnalisation aussi complètes que… complexes. Et c’est surtout devant certains tableaux de gestion et de personnalisation que le bât blesse.

Effectivement si l’on compare l’administration de base de WordPress avec celle présentée avec un thème évolué cela commence à faire beaucoup de choses. Mon opinion sur ce sujet est que l’administration d’un site complexe ne peut être, fonctionnellement, relativement basique, il faut prendre en compte le cahier des charges du « contenu » pour en élaborer les besoins essentiels, ceux qui peuvent êtres obtenus avec des extensions et enfin ceux qui vont demander des développements particuliers.

Ce qui est souvent porté au discrédit des Thèmes Premium c’est le discours commercial qui les présentent avec la nette impression que tout cela sera simple à gérer. Si vous utilisez une solution externe au cœur de WP pour du contenu (Type PortFolio ou Page Builder) vous ne pourrez pas facilement changer de thème, la partie programmée « dans » la section gérée par le thème sera « perdue ».

Ces problèmes surviennent en général lorsque l’on veut « quitter » un thème pour un autre. Cette démarche ne doit pas survenir avant plusieurs années à mon avis si l’on prend le temps de bien bâtir son cahier des charges au départ (point trop souvent pris à la légère).

Pour moi c’est un faux débat, les professionnels du web ce doivent de guider leurs clients vers les bonnes solutions, les bons thèmes et les bonnes extensions. En tant que concepteur je me dois de proposer une solution avec un minimum de pérennité. Et si mes solutions demandent un peu de formation je la dispense, à distance ou non, avec un coût qui reste relativement restreint (4 à 6 heures suffisent pour savoir créer et gérer un contenu relativement riche sur WordPress).

Pour conclure, et pour répondre à la question de l’article, je ne pense pas que les Thèmes Premium en fassent trop, bien au contraire, j’aimerais qu’ils en fassent un peu plus dans certains domaines, pas le design final car c’est mon domaine de prédilection, mais plutôt tout ce qui est structurel au site, à ses fonctions responsives et l’optimisation du poids des pages selon le contexte de visite.

WordPress est un très bon outil de base (la prochaine version 3.9 apporte justement des nouveautés dans ce sens) dont on étend les possibilités avec un bon thème Premium.

 

Sources : ThemeForest, ThemeGrade, Dysign.fr