La vitesse d'ccès aux sites web c'est important

Vitesse d’accès aux sites web : les français trop impatients ?

Une enquête récente du site CDNetworks a mis en lumière le comportement et les attentes des internautes français envers les sites web visités : la vitesse d’accès aux sites web est primordiale.

On le sait depuis pas mal de temps, Google tient compte de la vitesse d’accès aux sites Internet pour ses classements. Des outils d’analyse sont disponibles pour évaluer le temps d’accès à la page d’accueil de votre site Internet. Les internautes français estiment le professionnalisme d’une société à la vitesse d’affichage de son site Internet comme le révèle l’enquête CDNetworks qui a commandé un sondage en 5 questions, réalisé en février 2014 auprès de 500 Français.

Plus de 82 % des personnes interrogées placent la vitesse de chargement « comme l’une des caractéristiques parmi les plus importantes pour un site Internet ». Une proportion qui atteint 90 % chez les professions libérales et 100 % auprès des chefs d’équipe, des gestionnaires et des directions générales.

Site trop lent  = expérience visiteur défavorable

Plus de 71 % des sondés seraient « moins enclin à avoir confiance dans une marque ayant un site Internet trop lent ». Ce problème peut devenir vecteur d’impopularité puisque 85 % des personnes interrogées seraient peu disposés « à recommander un site à l’affichage lent à leurs amis ou à leur famille ». Pire, elles lui offriraient à peine une seconde chance : 88 % des sondés se disant « moins enclins à revenir » sur ce type de site. Une trop grande lenteur est rédhibitoire pour 81 % des internautes interrogés, ils n’hésitent pas à annuler leur intention d’achat sur un site dont le délai de chargement leur paraît trop long.

Internautes intransigeants = les seniors

Point fort de l’enquête c’est la répartition des exigences de vitesse d’accès aux sites web selon les tranches d’âges :

  • Les jeunes de 18 à 24 ans sont exigeants : 84 % d’entre eux trouvent la vitesse d’affichage primordiale, 85 % ne recommanderaient pas un site lent et 90 % ne reviendrons pas sur un site lent.
  • Les +55 ans apparaissent particulièrement sévères, puisque 90 % d’entre eux ne recommanderaient pas un site lent, et 91 % ne seraient pas favorables à une nouvelle visite.
  • Les seniors, avec 83 %, se révèlent plus demandeurs que la génération des 35 à 54 ans qui sont 78 % seulement avec la même exigence.

Un besoin d’instantanéité sans réel clivage socio-professionnel

Les visiteurs détenteurs d’un brevet (81 % du total) et ceux d’un BAC (94 %) recherchent une vitesse de chargement très rapide. On peut noter que cette exigence augmente avec le niveau de revenus, 76 % des revenus < à 15 K€ et 100 % des revenus > à 100 K€ (par an). Géographiquement Paris et sa région domine la demande de vitesse avec 84 % des sondés, alors qu’en province seulement 78 % ont la même demande.

Un nouveau levier de conversion

Les sites attractifs, ergonomiques et dotés d’un contenu à haute valeur ajoutée sont devenus les favoris des internautes français. Gautam Rishi, directeur EMEA de CDNetworks, nous livre son avis : « Aujourd’hui, l’internaute attend d’une entreprise en ligne qu’elle lève ces impondérables techniques pour optimiser l’expérience client de l’achat sur Internet ». 

Dans ce domaine c’est l’expérience client réussie qui permet à une entreprise de se différencier. Cette démarche a un coût : le flux de données à transférer, c’est la nouvelle bataille du web. La capacité des infrastructures à assurer une navigation fluide et une disponibilité à toute épreuve d’un commerce en ligne est devenu le point d’orgue du e-business. Des nouveaux distributeurs et acteurs du Net en sont conscients, ils proposent ou vont proposer des solutions alternatives pour booster les sites Internet.

 

Source : CDNetworks.com