WordPress va adopter Gutenberg

WordPress : état des lieux fin 2017

WordPress : c’est le temps de faire des choix pour l’avenir !

WordCamp Nashville 2017Lors du dernier WordCamp US à Nashville Matt Mullenweg à mis en perspective l’évolution de WordPress en délivrant quelques chiffres qui donne l’ampleur de sa présence sur Internet, et de là de l’importance sur les futurs choix de son évolution.

Des chiffres qui restent à la hausse

Le marché des CMS évolue dans la continuité pour WordPress, le CMS représente maintenant 29,1 % d’utilisation totale pour 59,9 % de part de marché des CMS (source https://w3techs.com/), en second Joomla intéresse 3,2 % d’utilisateurs globalement, il reste en recul, enfin Drupal reste stable avec 2,3 % d’utilisateurs mondiaux. On prédit un bon significatif lors du franchissement de la barre des 30 % d’utilisateurs globaux qui devrait survenir en 2018.

La comparaison des écosystèmes du trio de tête fait ressortir 47 350 extensions disponibles pour WordPress à comparer aux 7 982 pour Joomla et 39 226 pour Drupal. Avec plus de 633 millions de téléchargements c’est l’écosystème le plus actif au monde. L’arrivé de Tide en 2018, le test automatisé pour chaque extension et thème dans le référentiel WordPress, va apporter plus de sérénité dans la communauté WP. Enfin 1 166 thèmes et 2 023 extensions incluent des packs de langues, la localisation française reste encore faible.

A noter que 36,28 % des sites utilisent https (contre 14 % l’année dernière), l’effort en sécurité à plus que doublé mais il reste encore de la marge.

Gutenberg : l’avenir de WordPress

Extension Gutenberg pour WordPressC’est avec la démonstration de Gutenberg que Matt Mullenweg et Morten Rand-Hendriksen ont abordé les bases du futur de WordPress. Avec ce nouvel éditeur visuel destiné à remplacer l’ancien TinyMCE en bout de course le CMS va vivre un réel changement dans son approche du contenu et instiller une refonte globale de son écosystème. En effet la nouvelle extension sera intégrée au cœur de WordPress lors de la mise à jour V5.0 au cours de l’année 2018. De ce fait l’éditeur TinyMCE passera lui en extension tierce et ne sera pas activé par défaut. L’adaptation à ce nouvel environnement va devoir être vécu autant par les utilisateurs que les développeurs d’extensions et de thèmes qui doivent dès à présent prendre en compte les spécificité de Gutenberg pour leur futures évolutions.

Dans ce grand chambardement une frange d’extensions semble plus la cible d’une révolution ou d’une disparition: les page builders vont voir leur marché totalement empiété dès la mise en route de WordPress v5.0 et l’utilisation par défaut d’un éiteur évolué qui va combler les plus grandes demandes de mise en page (colonnes, typographie, couleur, médias…).

Dès à présent de nombreux éditeurs de thèmes ont annoncés le support de Gutenberg pour les toute prochaines version de leur production et l’on voit apparaître des idées d’extension tierces pour compléter l’éditeur dans différents domaines. L’avenir reste à écrire dans le code.

Sources : geekpress.fr, yourwebsiteengineer.com, State of the Word, w3techs.com, Gutenberg