La gestion de sites multiples est facilitée avec le CMS WordPress et la technique du Multisite qu’il propose depuis la version 3.0. Elle s’adresse en premier lieu aux gestionnaires de plusieurs blogs propulsés par ce CMS, mais elle peut devenir intéressante si vous souhaitez augmenter votre surface d’URL et mieux cibler votre contenu.

Schéma d'une installation multisite WordPressAujourd’hui de nombreux sites commerciaux adossent un « blog » à leur site institutionnel, la gestion est la plupart du temps réalisée via 2 back-office, en choisissant WordPress dans les 2 cas et en actionnant le Multisite vous gérez les 2 sites depuis la même interface en simultané.

Un approche rédactionnelle ciblée et un savant découpage de votre contenu peut vous permettre de « propager » ce dernier sur 2 ou 3 URLs différentes. Chaque sous-domaine ayant ses propres paramètres de recherche, son  design, ses tags et fils RSS, cette approche donne plus de clarté aux différents sites, permet un maillage de liens entre les sites, et pour ceux qui sont support publicitaire une meilleure visibilité selon le profil des visiteurs.

Je déploie actuellement une solution WordPress multisite pour un ensemble de 23 URLs unifiées autour de 2 noms de domaines centraux, de quoi donner plus de « surface » à ces derniers pour les moteurs de recherches. la gestion finale pour le webmaster étant simplifiée à l’extrême, le suivi des mises à jours facilité, sachant que la gestion des droits utilisateur permet un partage de compétence sur plusieurs sites ou un seul.

Cette solution peut aussi correspondre à un site multilangue bien que les extensions WordPress pour ce type de site soient, pour certaines, très supérieures dans leur fonctionnement. Tout dépend de la structure du site et surtout de sa gestion (multi-administrateurs ou non).

Une approche à réfléchir pour des sites à fort contenu hétérogène.