Imagify - Optimisez vos images Web

IMAGIFY : compressez vos images pour WordPress

Le poids des pages est devenu le principal problème des sites web, cela ne s’arrange pas avec les nouvelles règles de référencement de Google… mais IMAGIFY est là pour vous aider !

Découvert sur le site WPmarmite Imagify est un service en ligne de compression et d’optimisation d’image pour le web. Comme d’autres sites identiques il effectue, grâce à ses algorithmes, des compressions pour alléger au maximum vos pages sans sacrifier la qualité des images. Dans le genre j’apprécie aussi Compressor.io.

Mais Imagify n’est pas qu’un service en ligne c’est aussi une extension pour WordPress et c’est une très bonne chose. Nombreux sont les utilisateurs de CMS qui n’ont pas de compétence ou d’outil pour optimiser les images qu’ils mettent en ligne sur leur site ou blog. C’est un des problèmes que l’on rencontre avec des pages très lourdes à charger car les images font parfois 10 Mo pour environ 4500×3000 pixels… voire plus !

Imagify pour WordPress est transparent une fois paramétré, vous n’avez pas à attendre que l’image soit optimisée, vous sélectionnez vos images pour vos articles ou pages et Imagify fera le reste : optimisation des différentes version de l’image puis mise à jour de la version choisie dans votre contenu.

Le compte gratuit limite l’usage à 25 Mo par mois + un bonus de création de compte de 25 Mo soit 50 Mo pour vous faire une idée du principe. Pour un site conséquent il faut passer par un abonnement selon les besoins, à savoir :

Lite
1 Go/mois
± 10 000 images
4.99 $/ mois
4 $ le Go supp.

Standard
5 Go/mois
± 50 000 images
19.99 $/ mois
3 $ le Go supp.

Plus
15 Go/mois
± 150 000 images
39.99 $/ mois
2 $ le Go supp.

Il existe aussi le Micro Abonnement pour 3.49 $/mois avec un quota est de 500 Mo/mois. Le Go additionnel coûte 6 $.

Une formule One Time permet d’acheter un gros volume de données (500 Mo / 1 Go / 3 Go) pour, par exemple, traiter l’ensemble de vos médias actuels et ainsi alléger d’un coup tout votre site WordPress.

Point important à savoir : le compte peut être utilisé par autant de sites que l’on veut, si vous avez plusieurs sites ils viendrons puiser dans votre quota, un prestataire web peut ainsi proposer le service à ses clients sans leur créer de compte.

Les paramètres d’Imagify

3 modes de compression pour réduire plus ou moins vos images, le plus extrême ne dégrade pas les images de manière notable (attention aux rouges comme toujours), on peut donc l’utiliser de manière générale.

Une fonction permet de retailler toutes les images téléchargées pour les limiter à un maximum prédéfini (remplace l’extension Imsanity).

Vous choisissez les types de formats d’image à traiter dans la liste de vos médias si vous utilisez plus de formats que les 3 de base de WordPress (extension Simple image size par ex.), sachant que sur les petits formats on ne gagne pas grand chose, Imagify n’est vraiment utile qu’au dessus de 450/500 pixels de large et au dessus.

Un petit blog ou un site avec peu d’activité peut tout à fait se contenter de la formule gratuite, si vous avez une grosse base déjà en place avec des images que vous estimez bien trop lourdes (affichage du site lent) une formule One Time pour démarrer sera le bon choix pour poursuivre avec un gratuit.

Imagify au quotidien

Rien ne laisse transparaître sa présente si ce n’est le menu affiché (désactivable) dans la barre supérieure de l’administration WordPress. Ce menu vous indique le quota en cours d’utilisation et donne accès aux réglages de l’extension ou de votre compte. Si au départ j’avais noté un petit ralentissement au téléchargement des images, il c’est estompé depuis les mises à jour.

Je conseille cette extension à tous ceux et celles qui n’ont pas le savoir et les compétences pour affiner et optimiser leur images pour le web.

Sources : Imagify, extension WP, WPmarmite