Le e-commerce 2012

On peut faire une synthèse sur le marché du e-commerce : il est en plein boum !

Avec une estimation de 45,2 Milliards d’euros en 2012 contre 37,7 en 2011 et seulement 31 en 2010 (source ICE/FEVAD), le e-commerce s’affirme comme l’alternative électronique du commerce traditionnel. On peut comparer cette évolution en France aux 10% annuels de moyenne aux USA.

Le nombres de sites marchands passe de 64.100 en 2009 à 81.900 en 2010 et bondi à 100.400 en 2011, avec une répartition très hétérogène du nombre de ventes annuelles :

  • 1 % = 1.004 sites réalisent plus de 10.000 ventes
  • 5 % = 5.020 sites réalisent entre 1.000 et 10.000 ventes
  • 21 % = 21.084 sites réalisent entre 100 et 1.000 ventes
  • 44 % = 44.176 sites réalisent entre 10 et 100 ventes
  • 29 % = 29.116 sites réalisent moins de 10 ventes

Ce n’est pas encore l’eldorado mais cela progresse

Quelques autres chiffres en vrac :

  • 51 % des e-acheteurs reviennent sur une boutique en ligne si ont été satisfait lors de leur 1er achat.
  • L’indice de confiance passe de 65 % en 2010 à 66,5 % en 2011.
  • Le panier moyen reste stable autour de 90 € mais le nombre d’achat lui augmente, passant de 11 achats en 2009 à 14 achats en 2011.

Les achats principaux sur le web pour le consommateur sont :

  • 56 % pour le tourisme ou les voyages
  • 52 % pour les services
  • 45 % pour l’habillement
  • 45 % pour les produits culturels
  • 44 % pour les produits techniques

Enfin une tendance s’impose pour les boutiques en ligne : les bons de réduction !

Le panier moyen peu bondir de 91 à 180 € avec un bon de réduction, son effet booster est évident.

Il donne un effet levier important grâce à :

  • Meilleure image du site dans 80 % des cas
  • Booste la fréquence d’achat de 18 % en moyenne
  • Mise en avant du site dans 74 % des cas (comparatifs)
  • Un bon de réduction est 18 % plus efficace qu’un coupon offline.

Le vrai point noir du e-commerce reste les frais de port, pour 44 % des e-acheteurs c’est ce qui motive leur abandon d’une commande en cours de réalisation.
Offrir les frais de port devient un acte déterminant dans le processus de vente.

Bon shopping sur la toile…

Sources :  le-webmarketeur.com / bons-de-reduction.com